civilisation silencieuse (la)

peuple invisible de La Réunion, dit aussi de l’intérieur (près d’un million d’habitants), qui vit essentiellement dans les Hauts. Depuis quatre cents ans, les Silencieux multiplieraient les contacts discrets avec notre civilisation. Selon l’observateur, des milliers de personnes portées disparues dans l’île auraient secrètement rejoint leurs cités.

Sculpture anthropomorphe silencieuse en bois de branle vert, dite l'Homme-qui-Danse (H. 0,26 m - l. 0,35 m) ^

- Les Silencieux sont-ils ceux qu’on appelle aussi les Lémuriens, habitants de la légendaire Lémurie ?
– Les Silencieux ne communiquent pas clairement sur ce sujet. Lorsqu’on évoque les Lémuriens, on a tendance à imaginer une ancienne civilisation, aujourd’hui disparue. Nos observations au Piton Tortue nous indiquent qu’en ce moment, les Silencieux vivent et partagent ce territoire avec nous. Invisibles et discrets, ils disent qu’ils ont toujours habité l’île. Il l’appelle [elnopti]. Le point commun avec le continent mythique de la Lémurie est que la légende silencieuse parle aussi d’une première Terre, berceau de l’Humanité. Puis, l’histoire raconte qu’à la suite d’un cataclysme, cette Humanité s’est dispersée sur toute la planète.
– Il y a donc bien des similitudes avec ce continent englouti ?
- En effet ! Mais les Silencieux précisent qu’une partie de l’Humanité n’a jamais quitté la première Terre. Elle aurait réussi à survivre à son effondrement en s’abritant au plus profond des montagnes. L’Humanité s’est donc scindée en deux grandes familles qui ont évolué chacune très différemment. L’une qui est partie, l’autre qui est restée. Des milliers d’années plus tard, les navigateurs débarquant dans l’île n’avaient plus souvenir de leur origine et de cette séparation.
- Alors comment les Silencieux ont-ils pu accepter d’être envahis ? Et pourquoi ne se sont-ils pas montrés ?
- Ils ne nous considèrent pas comme des envahisseurs mais plutôt comme des humains amnésiques. Et puis, les Silencieux se sont évidemment montrés ! Aux marrons d’abord parce qu’ils ont su se comprendre. Aujourd’hui, pouvoir communiquer ensemble nécessite de réapprendre le langage des signes de l’Univers. C’est ce qu’ils disent.

#dialogue