case fantôme (la)

vestiges d’une bâtisse abandonnée, située approximativement au bord de la ravine du Petit Bras Noir, selon une ancienne carte du Piton Tortue.

plan

« Dès l’année 1948, des observateurs nous décrivent cette découverte, avec croquis à l’appui : « De l’ancienne case, seules subsistent les fondations en pierre. L’ensemble carré d’une dizaine de mètres de longueur est entièrement recouvert par la végétation. Des marches sont visibles aux quatre côtés, ce qui semble indiquer que l’architecture comptait quatre entrées. Au centre, caché sous les racines et en partie comblé, il y a un début d’escalier qui paraît s’enfoncer dans le sol. Est-ce un accès vers un souterrain ?

(…) 1961 : le braconnier m’a confirmé avoir vu cette ruine dans la forêt. Selon lui, les restes d’une habitation de marrons qui daterait de l’époque de l’esclavage. Mais difficile de déterminer sa localisation exacte.

(…) 1976 : la case existe-t-elle vraiment ? Les repères semblent indiquer que nous sommes exactement au bon endroit (CK15). Il n’est pas possible que nous ayons tous rêvé !  » D. Hisnard, Histoires du Piton Tortue (1978).