Petit Bras Noir (la ravine du)

longeant le nord du Piton Tortue. Elle est connue pour son site de fouilles arcréologiques où furent découverts des vestiges marrons datant du dix-huitième siècle.

  • Denis Hisnard, dans un article de la revue Arkréo n°42, décrit les découvertes réalisées sur le site :

« Les fouilles de juillet 2000 viennent confirmer la présence de marrons dans la zone de la Plaine des Cafres, autour du Piton Tortue, il y a environ trois cents ans. Les récentes découvertes arcréologiques de la ravine du Petit Bras Noir apportent de nouvelles données : ces hommes ont célébré cet espace encore vierge et ont sans doute voué en ce lieu, un culte unique dédié à leurs ancêtres. »

Zone de fouilles du Petit Bras Noir (Arkréo n°14)

« (…) Dans la parcelle fouillée (CH15), ont été découvert des vestiges en forme de karé-dann-ron : au centre d’un enclos circulaire bas d’une douzaine de mètres de diamètre, fait de pierres entremêlées, huit squelettes entiers de zoizo-atèr étaient enterrés et alignés en carré, entourant une fosse centrale étroite et profonde, à l’intérieur de laquelle se trouvaient neuf pilon-torti. »

Karé-dann-ron (Arkréo n°14)


Zoizo-atèr n°1 dit Oiseau-qui-Pause (H. 0,94 m - l. 0,51 m)

« (…) A l’extérieur de cet espace enceint, le secteur du bord de la ravine (BZ12) a livré quelques pilon-torti isolés et inachevés, attestant d’une fabrication sur le site même. D’autres vestiges en aval de la ravine sont en cours d’étude. » D. Hisnard, Fouilles du Petit Bras Noir (2002).