Zoizo-Atèr

oiseau préhistorique de La Réunion, datant de la période géologique du torasik. Disparu aux alentours du XVIIIème siècle, il aurait côtoyé les marrons qui s’aventuraient dans les Hauts de l’île. Incapable de voler, il était une proie facile pour les chasseurs. Quelques rares squelettes ont été découverts au Piton Tortue.

Le zoizo-atèr, belbel dési son pti pate kourte, ek son dé moignon la zèl : té ziska tro fasil, tro fantézi mèm, pou bann maron souk ali (P. Treuthardt).

D. Hisnard, Diksyonèr limazinèr (1983).

Leçon de choses (1970) ^

Le mot zoizo-atèr aurait différentes sources :

  • de solitaire, nom donné à l’ibis endémique réunionnais disparu : une histoire populaire raconte que quelqu’un aurait crié « ça solitaire ! », qui aurait été compris comme « çaso li terre ! » ou « zazo à terre ! »
  • de oiseau aptère (sans ailes).